Noisetier
Corylus avellana

Famille Type Age Taille Port Milieu Origine Sexualité Floraison
Bétulacées arbrisseau à feuillage caduc 20 à 50 ans 3 à 10 m. pendant Bord de chemin Europe monoïque janvier à mars
plan large

Reconnaissance

Le noisetier ou coudrier est un arbuste ramifié dès la base. Il a de nombreuses tiges partant du sol. On le trouve souvent en sous-bois ou sur les bords des chemins. Évidemment quand on voit les noisettes ( photo 4), ça facilite la reconnaissance... mais il est parfois difficile de les voir, tant elles sont bien cachées sous les feuilles. Ses inflorescences mâles sont caractéristiques, ce sont des chatons longs et pendants. La fleur femelle minuscule laisse sortir d'un bourgeon des tentacules pourpres (photo 2). On peut les observer, dès la fin janvier ce qui en fait un des premiers arbres à fleurir. Sa feuille est assez grande (photo 1), dentée, en forme de cœur à la base et terminée par une pointe (acuminée). A noter son pétiole, c'est à dire la partie qui relie la feuille à la tige, est poilu.

Usages

Le noisetier, nous accompagne depuis la nuit des temps et il nous a toujours été d'une grande utilité. D'abord comme nourriture avec ses noisettes, mais aussi dans notre folklore, c'est un arbre auxquels les anciens prêtaient des propriétés magiques, celui dont on fait la baguette magique et aussi la baguette des sourciers. Certains s'en servaient comme fouet, ce qui n'est pas tout à fait la même chose.

Risque de confusion

Pas beaucoup, mais attention cependant ses feuilles pourraient être confondues avec celles du tilleul... qui sont aussi cordées à la base et terminées par une pointe, mais dont la forme du limbe est plus arrondie et le pétiole non poilu (voir notre comparateur). .

Haut de page

Reconnaître les arbres ©Loïc Jugue 2021

écrire à l'auteur