Orme lisse
Ulmus laevis

Famille Type Age Taille Port Milieu Origine Sexualité Floraison
Ulmacées arbre (feuillu) à feuillage caduc plus de 200 15 à 30 m. dressé Bois, forêt Europe monoïque mars à avril
plan large

Reconnaissance

L'orme lisse aime bien l'humidité et se plaît dans les forêts de bord de rivière. Il est comme l'orme champêtre atteint par la graphiose, mais à un moindre niveau. Comment le reconnaître? Sa feuille est fortement dissymétrique (voir la photo 1), non rêche au toucher, elle est doublement dentée et recourbée. Ses fruits, des samares ailés, sont petits, arrondis et leur pourtour est cilié (voir la photo 3). La graine du samare est située au centre. A noter, ses fruits sont longuement pédonculés d'où son ancien nom d'orme pédonculé.

Usages

A l'état naturel, l'orme lisse est rare et protégé en Île-de-France. Il a été planté comme arbre d'alignement le long de certaines routes vers Amiens et Toulouse. Il résiste un peu mieux à la graphiose que l'orme champêtre (voir la fiche de ce dernier).

Risque de confusion

avec l'orme champêtre qui a des feuilles rêches et moins dissymétriques, simplement dentées et surtout dont le fruit, peu pédonculé, est non cilié et sa graine est située à la périphérie de la membrane.

Haut de page

Reconnaître les arbres ©Loïc Jugue 2021

écrire à l'auteur