Robinier faux-acacia
Robinia pseudacacia

Famille Type Age Taille Port Milieu Origine Sexualité Floraison
Fabacées arbre (feuillu) à feuillage caduc 200 à 300 ans 15 à 25 m. dressé Bois, forêt Amérique du Nord hermaphrodite mai à juillet
plan large

Reconnaissance

Le robinier faux-acacia est un grand arbre au tronc très crevassé, faisant comme des arches gothiques (voir la photo 5). Jeune, son tronc est très épineux, caractéristique qu'il perdra en devenant âgé. Les épines sont par deux comme de petites cornes de taureau (photo 4), ayant pour fonction de protéger le bourgeon, et d'éviter à la plante de se faire brouter. Ses feuilles sont composées avec de petites folioles rondes (photo 1). Ses fleurs sont blanches, papilionacées, elles sont disposées en grappes odorantes (photo 2). Ses fruits sont des gousses de petite taille (photo 3), attention elles seraient toxiques.

Usages

Le robinier faux-acacia est originaire d'Amérique du Nord et a été importé en France au XVIIe siècle par le jardinier du roi Robin, d'où son nom robinier. Il s'est naturalisé depuis et on le trouve à l'état sauvage dans nos forêts. Le robinier est même très compétitif, voire envahissant en milieu perturbé par l'homme. On fait avec ses fleurs, très parfumées, les fameux beignets dit d'acacia, le vrai acacia chez nous étant le mimosa (Acacia dealbata).

Risque de confusion

Éventuellement avec le sophora du japon ou avec le févier d'Amérique qui ont également des feuilles composées et dont les fruits sont des gousses (voir notre comparateur). A noter, ils appartiennent tous à la même famille : les fabacées.

Haut de page

Reconnaître les arbres ©Loïc Jugue 2021

écrire à l'auteur