Torreya de Chine
Torreya grandis

Famille Type Age Taille Port Milieu Origine Sexualité Floraison
Taxacées conifère à feuillage persistant plus de 100 ans 20 à 30 m. dressé Parc et jardin Asie, Chine dioïque avril mai
plan large

Reconnaissance

Le torreya de Chine ressemble un peu à l'if avec ses aiguilles molles vert sombre (voir la photo 1), mais son cône est très différent, il ressemble à une sorte de noix verte (cône coalescent) qui devient marron. Attention, c'est un arbre dioïque, Les fleurs mâles et femelles poussent sur des sujets séparés, donc si on veut avoir une reproduction sexuée, il vaut mieux planter un torreya mâle et un torreya... femelle.

Usages

Le torreya de Chine est cultivé dans ce pays depuis très longtemps. Son bois, très résistant, est utilisé pour construire des maisons, des ponts et aussi pour la menuiserie. On obtiendrait une huile comestible à partir de son arille. Ses « noix » (cônes coalescents) sont comestibles. Elles sont aussi médicinales et elles seraient vendues en Chine comme remède contre la toux. Chez nous c'est un arbre de collection assez rare.

Risque de confusion

Son feuillage ressemble un peu à celui de l'if, mais ses aiguilles sont plus grandes et ont des bandes blanches au revers. Ses faux fruits ressemblent beaucoup à ceux du céphalotaxe de Fortune.

Haut de page

Reconnaître les arbres ©Loïc Jugue 2021

écrire à l'auteur