Cerisier de Sainte-Lucie
Prunus mahaleb

Famille Type Age Taille Port Milieu Origine Sexualité Floraison
Rosacées arbre (feuillu) à feuillage caduc plus de 100 ans 3 à 12 m. dressé Coteau calcaire Europe Asie hermaphrodite avril
plan large

Reconnaissance

Le cerisier de Sainte Lucie est un joli arbre qui a un tronc souvent tortueux et qui pousse de préférence en milieu calcaire. Ses feuilles sont petites, arrondies et souvent pliées (photo 1) ce qui est un élément important de différenciation. Ses fruits sont de petites cerises (drupes) globulaires, noires, brillantes à maturité (photo 3).

Usages

Son nom de cerisier de sainte-Lucie viendrait du nom d'un monastère de la Meuse où l'on fabriquait de petits objets avec son bois. Il sert de porte-greffe depuis longtemps pour d'autres fruitiers. En Grèce et en Turquie le cerisier de Sainte Lucie est cultivé pour produire une épice à partir de l'amande de son noyau. Cette épice sert à parfumer les gâteaux. C'est aussi une plante médicinale aux propriétés anti-inflammatoires.

Risque de confusion

Avec d'autres espèces de cerisier comme : le merisier (Prunus avium), le cerisier à grappes (Prunus padus) ou bien le cerisier tardif (Prunus serotina). Mais ses petites feuilles pliées et arrondies permettent de le différencier facilement des autres prunus.

Haut de page

Reconnaître les arbres ©Loïc Jugue 2021

écrire à l'auteur