Cyprès de Lawson
Chamaecyparis lawsoniana

Famille Type Age Taille Port Milieu Origine Sexualité Floraison
Cupressacées conifère à feuillage persistant 200 à 400 ans 30 à 60 m. dressé Parc et jardin Amérique du Nord, côte ouest des USA monoïque avril
plan large

Reconnaissance

Le cyprès de Lawson, ressemble au thuya qui a des cônes différents. On l'appelle aussi faux cyprès de Lawson, parce qu’il n’appartient pas au même genre que les cyprès. Il a de petits cônes (environ 1 cm) arrondis ayant huit écailles (photo 2 et 3). Son feuillage aplati est formé par des écailles imbriquées. Si vous regardez à la loupe (Voir la photo 1, en haut à droite), les écailles latérales sont jointes puis s'écartent, formant une sorte de Y. Pour les thuyas, elles sont écartées dès la base et forme une sorte de X.

Usages

Aux USA, son aire de répartition est très limité, de l’Oregon au nord de la Californie. Son bois solide et imputrescible est utilisé pour la marine, mais aussi pour faire des instruments de musique. Le Japon, où son bois est très prisé, en a importé beaucoup d'Amérique pour la construction de temples et aussi de cercueils. Il a des propriétés insecticides et est très aromatique. Il aurait une odeur proche du gingembre. Chez nous, on le plante comme arbre d'ornement ou comme brise-vent. Toutefois en Bretagne, on l'a planté à titre expérimental comme bois pour la construction de bateaux.

Risque de confusion

avec les thuyas, mais les cônes sont différents (plus minces et allongés pour le thuya) et la disposition des écailles l'est également. On peut le confondre aussi par son feuillage avec le calocèdre, mais les petits cônes en forme d'olive du calocèdre sont très différents.

Haut de page

Reconnaître les arbres ©Loïc Jugue 2021

écrire à l'auteur