Ginkgo
Ginkgo biloba

Famille Type Age Taille Port Milieu Origine Sexualité Floraison
Ginkgoacées arbre (feuillu) à feuillage caduc plus de 1000 ans 10 à 20 m. dressé Parc et jardin Asie, Chine dioïque avril mai
plan large

Reconnaissance

Le ginkgo appelé aussi arbre aux quarante écus ou arbre aux milles écus est un véritable fossile végétal, il n'existe quasiment plus à l'état naturel sauf en Chine. C'est un bel arbre dioïque, ce qui veut dire qu'il y a des Ginkgos mâles et des Ginkgos femelles. Ses feuilles en éventail sont caractéristiques (photo 1). A noter que jeunes, elles sont bilobées. A l'automne, elles prennent une superbe couleur jaune d'or le faisant ressembler à un arbre couvert de pièces d'or d'où son autre nom d'arbre aux milles écus...(photo 2). Ses faux fruits, ce sont des ovules qui se développent qu'ils soient fécondés ou non, ils ressemblent à de grosses prunes jaunes (photo 3). Lorsqu'ils tombent au sol, ils dégagent une odeur presque fécale. Ce qui explique que dans nos rues on préfère souvent planter des ginkgos mâles.

Usages

Le ginkgo est une plante médicinale importante en Chine. Il entre dans la composition du fameux tanakan (vasodilatateur), médicament conseillé entre autres contre les troubles de mémoire. Lorsque l'ovule est fécondé, une amande se développe qui serait comestible cuite. Attention, il y a un risque de toxicité et de réactions allergiques.

Risque de confusion

Aucun, tant cet arbre est unique.

Haut de page

Reconnaître les arbres ©Loïc Jugue 2021

écrire à l'auteur