Lilas de perse
Melia azedarach

Famille Type Age Taille Port Milieu Origine Sexualité Floraison
Méliacées arbre (feuillu) à feuillage caduc plus de 50 ans 10 à 15 m. dressé Parc et jardin Inde jusqu'à la Chine et Australie. hermaphrodite mai
plan large

Reconnaissance

Le lilas de Perse est originaire d'Asie et s'est naturalisé en région méditerranéenne comme dans beaucoup d'autres régions dans le monde. Il a des feuilles, vert-sombre, alternes, composées, deux ou trois fois découpées, ce qui n'est pas si fréquent, et imparipennées. Ses fleurs odorantes sont de couleur lilas. Elles sont disposées de façon pyramidale. Ses fruits sont des drupes, vertes (photo 3) puis jaunes à maturité. A noter, toute la plante est toxique, voire mortelle pour ses fruits.

Usages

Le lilas de Perse est une espèce considérée comme envahissante dans certains pays, en particulier aux USA (nom américain Chinaberry). C'est une plante médicinale importante en Asie, surtout en Inde, et autrefois dans les pays arabes, d'ailleurs son nom d'espèce: azedarach, vient de l'arabe. Ses fruits sont toxiques, voire mortels, mais également narcotiques. Tout l'arbre contient une substance chimique l'azadirachtine qui est un puissant insecticide. Son bois est très résistant aux insectes et dans certains pays on utilise ses feuilles comme insecticide naturel.

Risque de confusion

Le lilas de Perse est parfois appelé faussement margousier. Le vrai margousier ou neem est Azadirachta indica qui a des fleurs blanches et des feuilles persistantes, composées mais découpées une seule fois. Autre erreur, toujours du à la confusion des noms communs, on l'appelle aussi à tort lilas des Indes mais le vrai lilas des Indes est Lagerstroemia indica. Bon tout ça est un peu compliqué et il est préférable de se référer au nom scientifique.

Haut de page

Reconnaître les arbres ©Loïc Jugue 2021

écrire à l'auteur