Merisier
Prunus avium

Famille Type Age Taille Port Milieu Origine Sexualité Floraison
Rosacées arbre (feuillu) à feuillage caduc jusqu'à 100 ans 10 à 25 m. dressé Bois, forêt Europe Asie hermaphrodite avril à mai
plan large

Reconnaissance

Le merisier peut se rencontrer à l'état naturel dans les bois, où il peut devenir très haut, suite à la compétition pour la lumière avec d'autres arbres. Ses feuilles sont simples, dentées et elles ont deux protubérances rouges (amygdales) sur le pétiole (voir la photo 1). Ses fleurs à cinq pétales sont blanches et sont disposées en ombelles (photo 2). Ses fruit, les merises, deviennent rouges à maturité (photo 3) et ont un goût acide, voir acidulé si le fruit est bien mûr. Son tronc est très caractéristique avec ses lenticelles et son écorce lisse qui s'exfolient en bandes horizontales (photo 5).

Usages

Ses merises sont comestibles et sont délicieuses lorsqu'elles sont bien mûres. En Alsace et en Suisse, on fait à partir de ses fruits, chairs et noyaux, une boisson réputée: le kirsch. Son bois de belle couleur est très prisé en ébénisterie pour faire des meubles.

Risque de confusion

avec d'autres prunus, comme le cerisier tardif ou bien le cerisier à grappes, mais qui ont des fleurs disposées en grappes (voir notre comparateur), le merisier lui a des fleurs en ombelles.

Haut de page

Reconnaître les arbres ©Loïc Jugue 2021

écrire à l'auteur